Pourquoi voter pour un candidat indépendant

Un chef de parti est criblé de scandales, l’autre d’un passé provincial lourd de mécontentement et le dernier se demande encore si l’homme a bel et bien atterri sur la lune (peut-être il devrait en parler a Guy Laliberté). Pas surprenants que les gens sont moins qu’emballés à l’idée d’une élection.

J’ai eu le plaisir l’autre jour d’en parler avec Michel C. Auger, un de mes analystes politique préféré. Il m’a fait part de son opinion, dont plusieurs font écho, que dans cette course à la mairie, « aucune de ces réponses » semble être le choix le plus attirant.

En tant que candidat independant je suis de l’avis que pour ceux qui penchent vers « aucune de ces réponses », « non-partisan » serait de loin la meilleure réponse.

Étant donné que la course a la mairie sera remportée par « une de ces réponses », la présence d’une voix indépendante a l’hôtel de ville est une nécessité pour faire le contrepoids à ces élus qui placent les intérêts de leur parti devant les intérêts de leurs contribuables.

Il est plus facile de prendre à tâche l’administration de la ville, poser les dures questions et exiger des réponses en étant conseiller indépendant. La politique partisane interne décourage ces pratiques au détriment du district et freine la possibilité d’aborder des enjeux strictement locales.

Aucun des candidats à la mairie peut aborder les questions épineuses, comme des sites à injection supervisés, or sur le Plateau, ou l’usage des drogues par injections est omniprésente, c’est une question d’importance majeure à laquelle on doit faire face.

Les fissures à travers lesquelles nos citoyens moins fortunés ont tendance à passer sont une conséquence de ces excès de partisanerie. Un vote pour moi comme conseiller de ville est un vote pour remplir ces fissures avec de saines politiques sociales.

Pensez-y ce 1er novembre.

This entry was posted on Vendredi, octobre 9th, 2009 at 11:09 and is filed under Uncategorized. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply